STEPHAN RAMNICEANU

Stephan Ramniceanu

Biographie

 

Né en 1954 à Ploiesti près de Bucarest en Roumanie, diplômé de la faculté des Beaux-Arts de son pays, puis professeur aux Beaux-Arts, Stefan Ramniceanu vit et travaille à Paris depuis 1992.

Il participe à de nombreuses expositions individuelles et collectives en Roumanie - Hongrie - Grèce - Italie - Suisse - Japon - France - Bahrain

 

En 2012 le musée  dédié au travail de Stefan Ramniceanu ouvre ses portes à Bucarest avec une exposition permanente de ses oeuvres et de son atelier.

 

Thèmes chers à l’Artiste : Les Portes - Les Totems - Les Chimères - Les labyrinthes - Le Minotaure reviennent de manière récurrente mais leurs formes changent. Chez cet artiste Roumain, “La Porte” entre l’esprit oriental et l’esprit européen est marquée par l’héritage de Byzance avec toutes formes symboliques appartenant au domaine spirituel qui le pousse vers le détachement de l’âme.  Toute cette archéologie et histoire de son pays, marqués par la fuite du temps, le trouble, lui donne une grande émotion créative d’où sortent des images sous formes multiples, symbolisant des visions de l’esprit...

 

“Esthète autant que philosophe, d’abord professeur avant de se consacrer entièrement à son art, il puise son inspiration à la source de l’histoire tourmentée de son pays natal. 

L’icône, la littérature et l’architecture s’imposent à cet artiste atypique, qui perçoit, dans la musique et ses fantasmes, l’accent d’une poésie révélée que la mémoire dessine. D’inspiration byzantine, son oeuvre, métronome en accord avec le battement du coeur, rythme le temps à la cadence d’une certitude séquentielle et charnelle.”

 

            Mylène Vignon, critique d’art et conservateur. Fondatrice de MVMA

 

“Pousser la porte de l’atelier de Stefan Ramniceanu n’est pas une mince affaire, mais le risque mérite d’être couru. Une fois le seuil franchi, c’est un artiste et une oeuvre tout à la fois dérangeant et profondément séduisant qui s’offrent à vous. Avec Stefan Ramniceanu, nous entrons en effet dans un monde où nous nous sentons à l’aise et pourtant un peu inquiets, puisque nous quittons le monde étroit des choses connues pour aborder un univers où raison et déraison se livrent un combat sans merci.” 

 

            Arlette Sérullaz, conservateur honoraire au musée du Louvre et 

            ancienne directrice du musée Delacroix

Domaine du Chesney

7 rue du Chesney, 27510 Pressagny l'Orgueilleux, France

 

Tel : 07.67.48.44.28

contact@domaineduchesney.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon